Gouvernance

Le Conseil d’Administration

Guadeloupe Formation est administré par un Conseil d’Administration présidé par Mr Ary CHALUS.

Ses missions ont été définies selon l’un des objectifs principaux fixé par le programme régional de formation « élever le niveau des qualifications et des compétences » :

  • proposer une offre de formations certifiantes axée sur les métiers les plus porteurs d’emplois en Guadeloupe ;
  • orienter et suivre les candidats à la formation professionnelle ;
  • informer et conseiller sur le dispositif V.A.E ;
  • gérer les sites de formation, l’hébergement et les conditions de vie des stagiaires ;
  • exercer des missions d’ingénierie en matière d’orientation et de formation.
  • Composition

    • Le président du Conseil Régional de la Guadeloupe ou son représentant : Mr Ary CHALUS ;
    • cinq Conseillers Régionaux désignés par le Président du Conseil Régional : Mme Jennifer LINON, Mr Jean-Philippe COURTOIS, Mme Diana PERRAN, Mr Jean BARDAIL, Mme Annick DESTOUCHES-ABELA ;
    • un membre  de la Chambre de Commerce d’Industrie de Région des Iles de Guadeloupe désigné par son président : Mr Vincent JONATHAN ;
    • un membre  de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Région Guadeloupe désigné par son président : Mr Joël LOBEAU ;
    • un membre de la Chambre d’Agriculture de la Guadeloupe désigné par son président : Mr Jacques BORDI ;
    • deux représentants du Conseil Economique Social Régional : M Jacky RICHARD et M Jean-Yves RAMASSAMY.

Le Directeur Général

Le Directeur Général de l’établissement est nommé par le Président du Conseil d’Administration sur proposition de ses membres.
 
Depuis le 1er mars 2014, Guadeloupe Formation est dirigé par Mr Patrick DUMIRIER.

 

Le Conseil Consultatif de Perfectionnement

Le Conseil d’Administration et le Directeur Général sont assistés en matière pédagogique par un Conseil Consultatif de perfectionnement qui peut émettre, sur saisine du Président du Conseil d’Administration, des avis et recommandations sur les activités de formation de l’établissement public administratif régional.

  • Composition

    • Le Président du Conseil d’administration;
    • le Directeur de l’emploi, de l’alternance et de la formation professionnelle de la Région Guadeloupe ;
    • le Directeur du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle ou son représentant ;
    • le Directeur régional de Pôle Emploi ou son représentant ;
    • le Recteur d’académie de la Guadeloupe ou son représentant Le délégué régional de l’Agence Nationale pour l’insertion et la promotion des travailleurs d’Outre-Mer (ANT) ou son représentant ;
    • le Directeur du Centre d’Animation et de Ressources de l’Information sur la Formation – Observatoire Régional Emploi Formation (CARIF-OREF) de la Guadeloupe ;
    • les représentants des organismes paritaires collecteurs agréés ;
    • les représentants des fédérations professionnelles présentes sur le territoire ;
    • les représentants des syndicats de salariés et d’employeurs présents sur le territoire ;
    • les représentants des organisations professionnelles des acteurs de la formation professionnelle présents en Guadeloupe ;
    • un représentant des stagiaires en formation dans l’établissement public, désigné selon des modalités fixées par le règlement intérieur.

Le régime financier et comptable

Sous la tutelle, notamment pédagogique, administrative et financière du Conseil Régional de la Guadeloupe, il applique les règles de passation des marchés prévues par le code des marchés publics.
 
Les ressources de l’établissement public mentionné peuvent comprendre :

  • les subventions de l’Etat, des Collectivités Territoriales ou d’autres organismes publics ou privés ;
  • les produits des contrats et des conventions ;
  • le produit de la vente de publications et documents sur quelque support que ce soit ;
  • le produit des cessions et participations ; les revenus des biens meubles et immeubles ;
  • les dons et legs ;
  • le produit financier des résultats du placement de ses fonds ;
  • le produit des aliénations ;

d’une manière générale, toutes les recettes autorisées par les lois et règlements.

Pour l’année 2015, le bugdet alloué est de 18 millions d’euros, financé à 95% par le Fonds Social Européen (FSE).

Haut

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Ok