×

Erreur

There was a problem loading image logo_GF.png

Economie

L’économie guadeloupéenne connaît depuis le début des années 90 une profonde transformation structurelle. Sa modernisation est principalement due à l’émergence d’un secteur privé dynamique, majoritairement de services marchands (commerce, services aux particuliers, services aux entreprises, activités immobilières et financières, hôtellerie et transports) qui constituent la principale branche de l’économie guadeloupéenne, avec 48 % de la richesse produite, et du développement de services administrés (administration publique, éducation, santé et action sociale), supplantant les secteurs traditionnels de l’agriculture, du bâtiment et du petit commerce.

L’économie guadeloupéenne se traduit également par l’abondance de petites entreprises : 47 771 petites entreprises en 2014 tous les secteurs confondus. Parmi elles, 81,1 % n’ont aucun salarié alors que 2,7% en ont plus de neuf contre 68 % et 5,9 % au niveau national.

En 2014, le tissu économique guadeloupéen (hors îles du Nord) compte 4 728 nouveaux établissements, principalement créés dans le secteur du commerce.

 

Sources 2014 :

Les analyses sectorielles en Guadeloupe - concepts, méthodologie et principaux résultats - CARIF-OREF Rapport annuel - IEDOM

Haut

Notre site utilise des cookies pour mesurer l’audience et les usages de nos visiteurs, et vous offrir la possibilité de partager les contenus sur les réseaux sociaux.
En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. Ok